Tous les articles par OiX

FR : Etrange personnage des mythiques histoires de la fantaisie libre algérienne, pensés, réflexions, philosophies, le plus beau c'est d'être libre...voici un extrait de ce qui a de noté sur son acte de naissance : "Dans la nuit du temps du sombre horizon d'un hiver ardent, au plein cœur d'un monde noir et sans âme, un démon trancha les ténèbres d'un coup d'aile vaillant, et apporta chaleur à cet hiver infernal, un démon bien faiseur, un démon free, Open, un démon dont le nom sonne le glas de la fin des temps de la fermeture du monde... et il se dénomma... OiX" EN : Strange character of the free algerian mythical stories and fantasy, thoughts, and philosophies, for who the most beautiful is to be free ... here's a sample of what's written on his birth certificate: "In the night of time of a dark horizon in a winter burning, at the heart of a world in black and soulless, a darkness demon cut throught the darkness with a valiant stroke of wing, and brought freshness into this infernal winter, a well-maker demon, a demon free, Open, a demon whose name sounds the death knell of the late closing time of the world ... and he's called ... OiX

Rencontre du 3e Film : Tu ne tueras point

Mise en contexte

Tu ne tueras point, ou Hacksaw Ridge dans sa version originale, conte l’histoire de Desmond Doss, un objecteur de conscience, qui a voulu servir son pays durant la guerre du Pacifique.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un objecteur de conscience, c’est quelqu’un qui refuse de faire certaines choses, par conviction Lire la suite Rencontre du 3e Film : Tu ne tueras point

Publicités

Rencontre du 3e Film : Collateral Beauty

Mise en contexte :

Collateral Beauty est un de ces nombreux films qui sortent durant la période de Noël, ventant donc, comme nos amis américains savent bien le faire, les mérites de cette période bénite, où l’âme se met à nu pour caresser les douceurs de l’humanité qui Lire la suite Rencontre du 3e Film : Collateral Beauty

La petite aventure du film du PFE

Par où commencer exactement ? Bon, commençons depuis le tout début, avant même que ce film ne naisse.

Ayant fait un retard énorme sur ma soutenance, il fallait que j’en finisse et que j’en finisse avec mes études. J’avais préparé un scénario de 10 minutes, qui m’a demandé une bonne petite année pour l’écrire et suite à de nombreux contre-temps, je me retrouve dans Lire la suite La petite aventure du film du PFE

The PicnicDZ Experience

Et là, DZJoker raconte qu’il s’est fait dragué par une fille qui l’avait reconnu, et elle lui avait demandé de ne jamais laisser tomber et de continuer à faire des vidéos, mais … il n’a pas pris son numéro …

Ah ! vous venez d’arriver ? Attendez, je recommence depuis le début.

Donc, je disais, le weekend passé, le 19 plus précisément, de ce mois de Septembre 2015, Pi-Agency (non, ce n’est pas une agence d’Espionnage Lire la suite The PicnicDZ Experience

L’Oranais – Le dictat du silence peut tout dire

Des oiseaux pourraient-ils, de par leurs chants, faire monter le brouhaha du changement ?

Ilyes Salem a fait preuve d’audace, de culot, peut-être d’imprudence, avec l’écriture et la réalisation de ce film, un film de fiction, mais qui se veut être un miroir du réel, plébiscité par certains, dérangeant et vexant pour d’autres, mais une chose est certaine, il n’a pas fait rétorquer ses spectateurs par le silence, ce silence auquel je reviendrais plus tard.

de gauche à droite : Khaled Ben Aissa (Hamid), Lyes Salem (Djaffar), Najib Oudghiri (Farid), Djemel Barek (Said) à L'Armador
de gauche à droite : Khaled Ben Aissa (Hamid), Lyes Salem (Djaffar), Najib Oudghiri (Farid), Djemel Barek (Said) à L’Armador

Au delà de l’élan socio-politique sur lequel porte le film, retraçant donc par la fiction, par le biais de personnages imaginaires, des héros de la révolution algérienne inventés, une réalité ressentie par certains, réfutée par Lire la suite L’Oranais – Le dictat du silence peut tout dire

Retour sur «Les Hirondelles»

Prenez un petit moment, regardez ceci

Ne me dites pas « non, je n’ai pas le temps, et ça dure trop longtemps », vous faites erreur …

Ce film n’est qu’un bref instant, qui raconte plus qu’un spectacle … il raconte l’exile, il raconte les gens, il raconte des sentiments …

Poses ta valise

Lire la suite Retour sur «Les Hirondelles»