Brandwatch, et l’E-Réputation

Il y a maintenant 2 ans et demi, je découvrais Brandwatch, un SAAS pour faire la veille et suivre l’E-Réputation de mes clients.

Au début, bien qu’ayant eu une petite formation de leurs part, je me sentais complètement déboussolé par cet outil. Mon client me mettait la pression pour lui générer des rapports dont il avait besoin et ce que j’avais comme retours sur l’outil n’était pas pertinent du tout !

Je n’étais pas convaincu du tout par les résultats, ça m’angoissait d’envoyer des rapports dont je n’étais pas satisfait moi-même ! Mais je savais que le problème n’était pas forcément dans l’outil lui-même, mais dans mon manque d’expérience.

Ecrire une Query (une requête écrite dans un sorte de code SQL pour rechercher les mentions concernant mon client ou sa concurrence) était plus apparenté à de la gymnastique mentale ! J’ai mis plus d’un mois pour réussir à écrire correctement ma première Query, de façon à avoir un résultat pertinent.

Veille concurence Brandwatch
Veille concurrentielle Brandwatch (image BW)

Le défi étant plus important encore que je fasse ma veille sur le contenu algérien. Les nuances d’écriture sont larges. Entre français, arabe, darja écrite en arabe, ou en latin, kabyle, ceux qui écrivent des mots français en arabe, les fautes d’orthographe …

Je ne me suis pas découragé pour autant, il fallait que je parvienne à dompter cet ogre, tant l’outil est gros et puissant ! Je me suis retrouvé à passer des nuits blanches parfois, au bureau, pour apprendre à l’utiliser.

J’ai réussi, aujourd’hui l’ogre est dompté. Je suis parvenu à comprendre ses subtilités et je vous avoue qu’un outil pareil est impressionnant, tant il peut nous donner des informations pertinentes !

Surveiller sa marque (les marques de mes clients), leurs concurrents, les sujets et thèmes de discussions qui se font sur eux sur les sites d’actualité, les réseaux sociaux, les forums, les blogs, ou même les vidéos, suivre les tendances, savoir de quels produits à eux on parle, comment ? Qui en parle ? Quels journalistes ? Avec quel impact ? A quel rythme ? Une masse d’information qu’on peut afficher si clairement dans les dashboards qu’on peut, sans peine, réfléchir correctement aux stratégies à actionner et les actions à appliquer en communication ou en PR pour corriger, améliorer ou renforcer son image et sa réputation.

Exemple Query Brandwatch
Exemple Query Brandwatch

Aujourd’hui, j’ai presque du mal à concevoir l’E-Réputation sans Brandwatch, ou même la veille active. D’un seul coup d’oeil, je sais sur quel produit, quel sujet, quel département de l’entreprise je peux concentrer ma communication dessus, comment et dans quel objectif.

Mon ancien client a énormément remercié mon travail dessus, étant une multinationale, elle en est même arrivée à déployer mon travail comme template sur tout son réseau à travers la moitié de la planète, ce qui ne me rend pas peu fier !

Je voulais juste partager avec vous mon expérience avec cet outil, si vous voulez que j’en parle avec plus de détails, ou que je parle d’autres outils avec lesquels je travaille, n’hésitez pas à me le faire savoir, ce serait avec grand plaisir.

brandwatch-analytics-social-media-monitoring-dashboard
Exemple Dashboard Brandwatch

PS : Ne pouvant pas mettre des screenshot des dashboard de mes clients (pour des raisons de confidentialité), les images partagées sont publiques et appartiennent à Brandwatch

Rencontre du 3e Film : Tu ne tueras point

Mise en contexte

Tu ne tueras point, ou Hacksaw Ridge dans sa version originale, conte l’histoire de Desmond Doss, un objecteur de conscience, qui a voulu servir son pays durant la guerre du Pacifique.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un objecteur de conscience, c’est quelqu’un qui refuse de faire certaines choses, par conviction Lire la suite Rencontre du 3e Film : Tu ne tueras point

Rencontre du 3e Film : Collateral Beauty

Mise en contexte :

Collateral Beauty est un de ces nombreux films qui sortent durant la période de Noël, ventant donc, comme nos amis américains savent bien le faire, les mérites de cette période bénite, où l’âme se met à nu pour caresser les douceurs de l’humanité qui Lire la suite Rencontre du 3e Film : Collateral Beauty

La petite aventure du film du PFE

Par où commencer exactement ? Bon, commençons depuis le tout début, avant même que ce film ne naisse.

Ayant fait un retard énorme sur ma soutenance, il fallait que j’en finisse et que j’en finisse avec mes études. J’avais préparé un scénario de 10 minutes, qui m’a demandé une bonne petite année pour l’écrire et suite à de nombreux contre-temps, je me retrouve dans Lire la suite La petite aventure du film du PFE

The PicnicDZ Experience

Et là, DZJoker raconte qu’il s’est fait dragué par une fille qui l’avait reconnu, et elle lui avait demandé de ne jamais laisser tomber et de continuer à faire des vidéos, mais … il n’a pas pris son numéro …

Ah ! vous venez d’arriver ? Attendez, je recommence depuis le début.

Donc, je disais, le weekend passé, le 19 plus précisément, de ce mois de Septembre 2015, Pi-Agency (non, ce n’est pas une agence d’Espionnage Lire la suite The PicnicDZ Experience

L’Oranais – Le dictat du silence peut tout dire

Des oiseaux pourraient-ils, de par leurs chants, faire monter le brouhaha du changement ?

Ilyes Salem a fait preuve d’audace, de culot, peut-être d’imprudence, avec l’écriture et la réalisation de ce film, un film de fiction, mais qui se veut être un miroir du réel, plébiscité par certains, dérangeant et vexant pour d’autres, mais une chose est certaine, il n’a pas fait rétorquer ses spectateurs par le silence, ce silence auquel je reviendrais plus tard.

de gauche à droite : Khaled Ben Aissa (Hamid), Lyes Salem (Djaffar), Najib Oudghiri (Farid), Djemel Barek (Said) à L'Armador
de gauche à droite : Khaled Ben Aissa (Hamid), Lyes Salem (Djaffar), Najib Oudghiri (Farid), Djemel Barek (Said) à L’Armador

Au delà de l’élan socio-politique sur lequel porte le film, retraçant donc par la fiction, par le biais de personnages imaginaires, des héros de la révolution algérienne inventés, une réalité ressentie par certains, réfutée par Lire la suite L’Oranais – Le dictat du silence peut tout dire

Tout le monde savait que c'était impossible, un jour quelqu'un qui ne le savait pas est venu, et il l'a fait.